Le Sidth des Dieux

Forum des êtres sombres et rêveurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MEDIAVOLO ( concert du 31 mars à BREST)

Aller en bas 
AuteurMessage
ptose
Padawan
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : BREST
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: MEDIAVOLO ( concert du 31 mars à BREST)   Mer 4 Avr - 20:43

Et voilà un compte rendu de la soirée que j'ai annonçé quelque part sur ce site...plus un papier d'ambiance qu'un réel descriptif rédigé deux ou trois jours aprés le live mais écrit d'une seule traite sur un autre forum...
En esperant que celà vous plaise et ne vous ennuie pas trop...

ENDLESS/SIIAN/MEDIAVOLO, soirée du 31 mars à l'espace Léo Ferré/MPT BELLEVUE, BREST

IL ETAIT UNE FOIS...
Pour la petite histoire qui rejoint bien souvent la grande, s'il y a bien, à Brest un endroit qui depuis la moitié des années 90, s'est avéré être le temple des musiques indépendantes et underground c'est bien l'espace Léo Ferré, à Bellevue (le quartier historique du punk brestois).
C'est en effet ici qu'ont joué moults groupes brestois d'importance du post rock de TANK au punk hardcore de BODA en passant par la puissance metal indus de NO PLACE FOR SOUL , en n'oubliant pas des formations musicales de passage comme COLLAPSE et FAST FORWARD.
Mais pour cette soirée, nulle trace de fureur et de hargne . Bien au contraire.

SILENCE ON OUVRE!
Trois noms à l'affiche. ENDLESS, SIIAN et MEDIAVOLO. Trois visions différentes de la musique. Trois coups de coeur. On aura aimé ou detesté mais on n'aura pas été insensible à la jeunesse et à la spontanéité d'ENDLESS.
On n'aura pas été non plus insensible à SIIAN, jeune femme des Cotes d'Armor, qui sans complexe et avec fougue, balance, seule sur scène, ses compositions à la gueule du public. T'aimes tu restes, t'aimes pas je m'en fous. Bravo.
Le moment tellement attendu arriva enfin.Aprés la mise en bouche de leur show case offert la veille chez le disquaire Brestois DIALOGUES MUSIQUES, on allait enfin savoir ce que donnait MEDIAVOLO sous sa formule électrique.

MEDIA QUI?
On n'a pas été déçu:Geraldine au chant, Jac à la guitare, Le Dayv à la basse, Fabrice au clavier et aux machines, Eric à la batterie, le groupe est au complet.
Pour l'anecdote on soulignera que Eric joue également pour UV JETS, groupe new wave des années 80 reformé pour le fun à l'occasion de deux concerts et que Le Dayv a enchainé son deuxième concert de la soirée (il jouait en première partie des TAGADA JONES avec MC VIPER, un autre putain de bon groupe rock garage dont BREST à le secret)

UN SON SE CREE-a Secret Sound
Le public, entre 60 et 70 personnes,se rassemble enfin, attentif. Hétéroclite, celui-ci se compose de têtes connues de la cité du Ponant, zicos, organisateurs de concerts, afficionnados de musiques, d'amis, de connaissances et d'autres que l'on n'a hélas malheureusement pas l'habitude de voir en de telles circonstances. Et ça fonctionne plutôt bien. L'ambiance est bonne. Coucou Arno! (Prikosnovnie).Le concert commence plutôt timidement. le groupe prend ses marques. C'est au bout du troisième morceau que chaque musicien trouve ses repères. C'est vraiment là que l'on se sent happé dans la magie du groupe. Géraldine devient autre, le regard se fait lointain mais insistant. la jeune femme est vraiment habité par quelque chose qui vient de loin, ça se sent, ça se respire, ça se voit, ça s'écoute, ça se savoure. Les compos parfois proche de l'esprit de COCTEAU TWINS ont ce petit plus, pop et rock qui plonge un coup chez THE CURE, THE SUNDAYS, THE GATHERING et des BEATLES qui fait de MEDIAVOLO un groupe vraiment à part.

LES LIENS DU RANG
L'alchimie fonctionne. Vous est déjà-t-il arrivé de sentir une onde de mélancolie et de joie vous traverser au même moment? Vous est déjà-t-il arrivé de ne plus avoir la notion du temps, d'avoir les yeux rivés sur la scène, d'avoir les oreilles grandes ouvertes et d'être scotché, hypnotisé jusqu'à occulter tout ce qui se passe autour de vous?
De vous sentir en osmose, cependantn avec une énergie qui émane de partout? De la scène, du public?
C'est ce qui est arrivé ce soir là. Des vibrations hautement saines et positives qui ont enveloppé le public, l'ont drappé d'un sentiment de pleinitude générale.
Mediavolo, c'est de l'Amour, du partage. Pas du mielleux, non, pas de l'écoeurant, non, ça vous prend d'un coup, par surprise, ça monte en vous, ça vous rend meilleur. Et si par pudeur, vous essayez de dissimuler ce sourire béat qui vous a saisit au cours du concert et regardez tout autour de vous un peu géné de montrer son bonheur , vous vous rendez compte que le smile est général, qu'on vous renvoie votre sourire, que le public à la banane, que les gens sont polis, courtois, que le regard se fait complice du genre "on est bien là, hein?"

PAS D'EGO, DES EGAUX
Pas d'hédonisme, pas de nihilisme. Les morceaux coulent le long de nos canaux auditifs, s'écoulent en de longues vagues sonores. On plane, on danse, on s'oublie, on communie, on se respecte...Romantic sounds!!!On se sent comme initié à quelque chose d'essentiel.
Pas le temps pour MEDIAVOLO de s'éclispser, se faire mousser en attendant le rappel du public. Celui ci vient instantanément, spontanément, naturellement. Et ce à leur plus grande surprise. Deux morceaux, dont une ancienne compo qui somme toute est passée comme une lettre à la poste.

THE END
Voilà c'est déjà fini. On se sent neuf, émerveillé comme aprés un calin, une nuit d'amour, un premier baiser...
Guéri du stress, débarrassé de toute agression du monde moderne.

Et l'on apprécie, l'on goûte ce cadeau d'un soir qui restera ancré dans toutes les mémoires.

PS: Il est toujours plus facile pour un créatif de se plonger dans ce qu'il a de plus sombre et de la retranscrire. La difficulté est de le faire avec talent ce qui n'est pas donné à tout le monde. Rare sont les élus. Plus rare et plus difficile encore est de donner de la lumière. A l'instar de leur lampe fétiche qui s'illuminait sur scène, MEDIAVOLO fait partie de cette scène. Celle qui délaisse la facilité et à la médiocrité. Celle des gens de talents, ce talent, qui, je le vois tous les jours est inversement proportionnel à la grosse tête.

MEDIAVOLO ravira les amoureux d'une new wave qui savait faire la part des choses avant qu'on affuble celle ci du terme g(r)othique, plein de clichés et de non sens. A réserver aux amateurs de belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ouest-noir.org
 
MEDIAVOLO ( concert du 31 mars à BREST)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faust -Fénelon - Garnier - mars 2010
» tremplin rock'a'guda (demo avt 15 dec et finale 19 mars)
» Londres - Top Of The Pops pour la BBC : 30 mars 1967
» [Recherche] Covoiturage pour aller à Nantes de Saint Brieuc - 20 mars
» [Samedi 19 mars 2011] Himinbjorg+Nydvind+guests à L'Espace.B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sidth des Dieux :: De profundis :: Chroniques de concerts et festivals-
Sauter vers: